MATTHIEU BARBIN

Après différentes formations, Matthieu Barbin est ou a notamment été présent dans les travaux de The UPSBD Marlène Saldana & Jonathan Drillet, Boris Charmatz, le duo Gerard and Kelly ou encore Liz Santoro & Pierre Godard.

Invité par Hortense Archambault et Vincent Baudrier, il participe au groupe de recherche Kadmos dans le cadre du festival d’Avignon 2013. Il collabore longuement avec Boris Charmatz, interprétant différentes pièces, comme Levée des conflits et enfant, ou encore pour la création de la pièce performative Manger, en 2014. Il participe également aux deux rétrospectives de l’artiste, au MoMA de New York, Three collective gestures, et à la TATE Modern de Londres If TATE Modern was Musée de la danse.

En collaboration avec SMITH et Victoria Lukas, il participe à l’adaptation chorégraphique de Traum, objet cinématographique et archipélique, dans le cadre du programme New Settings / Fondation Hermès.

En 2018, il présente sa première pièce, Totemic studies, petits portraits ou le corps se retrouve pris dans un texte fleuve, dans une plasticité distordue, à fin d’interroger la violence des regards dans le dispositif du solo, les tensions nécessaires à la mise en spectacle et l’absurdité dans l’injonction de se définir. Créé dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis.